La Tragédie fait un podcast!

Au menu, des rencontres avec des acteurs/rices de l’UNIGE et des HES-SO, des discussions sur les milieux associatifs culturels et sociaux genevois, des performances par nos membres et ami-es et bien plus.

Retrouvez la playlist complète ci-dessous, ou pour plus de confort, retrouvez-le sur Spotify  ou écoutez-le sur votre app de podcasts préférée!

Dernier épisode de notre triptyque sur l’écologie ! Aujourd’hui, Caro, Gab, Max, Inès et Inès reçoivent (encore !) Teo de Break Free, La Grève du Climat et la Grève pour l’Avenir, Tonks d’Extinction Rebellion (XR) et Aurore de l’Association des Étudiant-e-s pour le Développement Durable (EDD) pour le fameux débat tant attendu, et modéré par Caro !

Mais, plutôt que de simplement confronter leurs points de vue, nos trois intervenant.e.x.s partagent leurs idées de manière constructive pour arriver à une véritable tempête de cerveaux ! Il y sera notamment question des limites de la démocratie face à la crise écologique, de la question de la légalité ou encore du bien-être militant.


Puis, nous enchaînerons avec une chronique de Maxime qui s’intéressera au monde imaginé par l’écrivain René Barjavel dans son roman La Nuit des Temps. Enfin, Inès M. vous partagera de nombreuses références pour s’informer sur l’écologie de manière positive.


Le tout sera ponctué d’intermèdes musicaux assurés par Yannick Noah (Aux Arbres Citoyens), Lyosun (What About Now) et Tryo (L’Hymne de nos Campagnes).

Pour en savoir plus sur nos invité-e-x-s:

Voici le deuxième épisode de notre triptyque sur le thème des luttes climatiques et des actions écologique! Après un premier épisode autour des actions de Breakfree et Climate Strike, celui-ci se concentre sur d’autres moyens de contestations à deux niveaux différents.

Dans cet épisode, nous recevons Tonks d’Extinction Rebellion (XR) et Aurore de l’Association des ÉtudiantEs pour le développement durable (EDD). Avec Tonks, interviewée par Maxime et Inès M, nous parlerons de l’organisation d’XR et de leurs revendications. Tonks a rejoint l’organisation il y a de ça plus d’un an et nous explique la mesure de engagement dans celle-ci. Nous parlons également aussi d’un concept qui nous a tou.x.s.tes beaucoup intéressé : les assemblées citoyennes. Comment ce modèle politique pourrait aider à résoudre la crise climatique?

Aurore, interviewée par Gab et Inès M, nous parlera des activités de l’EDD et de leur rapport à l’université. Entre la semaine de la durabilité, le panier local mais aussi l’action « ne mégotte pas », l’EDD a organisé plusieurs projets dans le contexte universitaire. Aurore nous parle également des moyens qu’elle mobilise personnellement par rapport à la lutte climatique!

Le tout sera modéré par Gab, Inès M, et Caro. Deux intérmèdes musicaux également pour ravir nos oreilles : « Décor » de Dub Inc et « Plus rien » des Cowboys Fringuants.

Pour en savoir plus sur nos invitéexs:

Cette semaine, c’est une semaine particulière, car on vous présente le premier épisode d’une série de trois autour de la thématique de la lutte climatique et des actions écologiques à différentes échelles. En effet, on s’est dit que pour un truc aussi gros que le sort de notre planète, ça valait peut être le coup de vous donner plus de détails.

Dans ce premier épisode, Maxime, Gab, Caro et les deux Inès vous proposent une introduction un peu plus longue qu’à l’habitude (eh oui, on n’est pas que l’association qui a la patate, on en a aussi dans la caboche) et on vous dépeint le paysage (très morne il faut le reconnaitre) de la situation climatique actuelle, que ce soit au niveau factuel, institutionnel ou psychologique.

Tout ça pour accueillir notre invité du jour, Teo, activiste écologique, membre de Breakfree, La Grève du Climat et la Grève pour L’Avenir, qui nous présente ses différents engagements militants et qui nous offre quelques pistes de réflexion quant aux solutions envisageables et aux moyens d’actions, tel que la désobéissance civile, face notamment à la grande place financière genevoise.

Teo nous raconte également son acquittement en décembre dernier pour l’action du « Tourisme du Pire » qu’il avait mené en 2019, et l’impact de cette répression institutionnelle sur le milieu militant.

Pour accompagner ces discussions nous vous proposons deux intermèdes musicaux avec « Entre les lignes : Une goutte de plus » de Keny Arkana et en fin d’émission « L’écologie: Sauvons la Planète ! » de L’Assassin.

On espère que ce premier épisode vous plaira, et on se réjouit de vous retrouver pour la suite, la semaine prochaine.

Pour en savoir plus sur nos invitéexs:

Dans le cadre du programme Boussole de l’Université de Genève, le Podcast de la Tragédie a conconcté deux hors-séries spécialement pour les collégiennexs qui se posent des questions sur les études universitaires.

Un grand merci à touxtes les collégiennexs qui ont répondu à notre sondage, ainsi qu’aux associations collégiennes qui l’ont relayé. Vous y avez dévoilé vos peurs, vos attentes, vos questions, votre enthousiasme: nous avons essayé d’y répondre au mieux, à travers notre expérience et au moyen de plusieurs témoignages, qui ne se veulent bien sûr pas exhaustifs.

Dans le premier épisode, on répond à vos peurs à l’idée de commencer des études universitaires.

Dans le deuxième, on vous dresse un petit panorama de ce que la vie étudiante et associative a à offrir de mieux, au travers de notre propre expérience de l’Université et de différents témoignages d’étudiantexs.

Vos inquiétudes persistent? N’hésitez pas à contacter les services de l’Uni, ils sont là pour ça.

Curieusesx de découvrir les associations, les activités culturelles, sportives, etc. à l’université? C’est par ici.

Nouvelle année, nouveau générique, même énergie, le podcast de la Tragédie est de retour ! Céline, Audray, Inès et Maxime parlent de sociabilité et d’amour au temps du covid. Ou, comment peut-on rester positif.ve.s.x et garder le lien en cette période et, pourquoi pas, en créer? Peut-on profiter de ces contraintes pour imaginer de nouvelles formes de sociabilités et tirer le meilleur d’une situation qui est compliquée pour tous.tes.x? C’est ce dont on débat avec Alexandre, travailleur social et libraire à la Librairie Delphica, qui vient nous parler de ses beaux projets, parmi lesquels Livre-moi et Correspondant.e cherche correspondant.e. Constance et Gaïa du collectif Révolutionelles nous apportent quant à elles leurs lumières sur la manière de vivre l’intimité quand l’espace et le temps s’entremêlent. Pour agrémenter votre écoute, nous écouterons Amazonie de Prune, et The Wall de The Seven Seas. Également au programme, de magnifiques textes concoctés spécialement pour l’occasion. Belle écoute 🙂

Pour en savoir plus sur nos invité-es:

Retrouvez cet épisode et les précédents sur votre application de podcast préférée, ou sur la page du podcast.

Cette semaine pour lutter contre la grisaille et le blues de fin d’année, on vous propose de parler d’épanouissement personnel et culturel, de lâcher prise, et du lien entre le corps et l’esprit.
Pour cela on reçoit Yann et Adrien de Sporthérapsy, qui nous parlent de leur programme alliant thérapie et sport et mettant en place différentes stratégies comportementales ainsi que William, de l’atelier de théâtre français de l’université, pour nous parler des bénéfices sensoriels et du développement émotionnel liés au jeu théâtral.

Leurs méthodes motivationelles et la philosophie de l’acceptation nous ont certainement aidé.e.s à surmonter le réassamblage des 1407 fichiers corrompus lors du montage de ce podcast, alors on est persuadé.e.s qu’elles vous seront également utiles !

Nous vous proposons deux intermèdes musicaux, avec “Moon heart Sun Head » de Cynic et « Everything Everything » de Cold Bath.

Pour en savoir plus sur nos invité-es:

Retrouvez cet épisode et les précédents sur votre application de podcast préférée, ou sur la page du podcast.

Cette semaine, on reçoit quelques étudiantexs qui s’engagent pour les droits des étudiantexs. Fatou nous parle d’une lettre antiraciste adressée à la HEAD dans la lignée des événements qui ont suivi la mort de George Floyd, Pierig nous présente Think Out, une association en faveur des personnes LGBTQI+ qui a notamment permis aux étudiantexs de changer de prénom suite à un changement de genre sur leurs carte UNIGE, et enfin, Manon de l’AEL qui a récemment obtenu la mise en place (pour l’instant temporaire) d’une semaine de révision pour la session de printemps en Lettres.

Nous vous proposons par ailleurs deux intermèdes poético-musicaux avec Nikias, un habitué de La Tragédie, qui nous lira un de ses textes, et le Trio Ernest que le covid ne nous empêchera pas de recevoir cette fois.

Pour en savoir plus sur nos invité-es:

Retrouvez cet épisode et les précédents sur votre application de podcast préférée, ou sur la page du podcast.

Cette semaine, on parle stress et anxiété pendant les études. Pour aborder la question, trois intervenant-es nous partagent leur expertise, leur perspective et leurs conseils: Arnaud, psychologue au Pôle Santé et Psychologie de l’Université, Pauline, secrétaire du syndicat étudiant de la CUAE, et Neslie, chargée de prévention dans les milieux de formation à l’association Stop Suicide.

En filigrane, vous retrouverez les nombreux témoignages que vous nous avez partagés sur vos sources d’angoisses, leurs symptômes, et vos stratégies de réconfort. Vous êtes plus d’une centaine à nous avoir répondu: 95% d’entre vous estiment ressentir un stress intense pendant vos études, et 92% estiment que la thématique n’est pas assez abordée à l’Université.

Côté musique, Al Toque Mestizo nous réchauffe avec ses rythmes enjoués et La Cabane de Baldwin nous fait déconnecter avec ses ondes psychédéliques.

Générique: Collectif du Feu de Dieu

Quelques contacts à connaître en cas de besoin:

  • Le 147, ligne d’écoute et de conseils pour les jeunes, 24h/24h, 7j/jj
  • Le 143, ligne d’écoute et de conseils pour les adultes, 24h/24h, 7j/7j
  • Le 022 372 42 42, ligne de l’unité Malatavie des HUG, prévention contre le suicide, 24h/24h, 7j/7j
  • En cas d’urgence: le 144 pour une ambulance

Retrouvez toutes les informations sur le site de Stop Suicide.

Dans ce cinquième épisode, on s’intéresse à la musique, et plus particulièrement à celles et ceux qui la font et la rendent possible. Nos invité.e.s sont Nadja, ingénieure du son attitrée de la Bretelle et membre du groupe Electrogène, Mathias de Comme Chien et Chat et enfin Marjorie, présidente de l’ADEHEM, l’Association des Étudiantes de la Haute École de Musique de Genève.

On aborde forcément la question covid, mais on espère aussi pouvoir vous apporter un peu de légéreté en ce mois de novembre et souligner l’immense créativité et le positivisme qui émanent de nos lumineu.se.x invité.e.s.

Pour agrémenter votre écoute, plongez en enfer avec Le Diable d’Électrogène, soyez sensible à la condition animale avec Comme Chien et Chat, et enfin élevez votre âme Komm, Jesu, Komm de J.S. Bach, interprété par l’Ensemble Les Argonautes.

Générique: Collectif du Feu de Dieu

Pour en savoir plus sur nos invité-es:

Retrouvez cet épisode et les précédents sur votre application de podcast préférée, ou sur la page du podcast.

Dans ce quatrième épisode, on aborde la question de la précarité étudiante avec Apolline de la CUAE (le syndicat des étudiant-e-s de l’UNIGE), Azadbek du Sindycat (le nouveau syndicat étudiant de la HEAD) et Mélanie et Orianne de l’association La FARCE, épicerie gratuite pour étudiant-e-s.

Nous tentons de comprendre en quoi la réalité étudiante est intrinsèquement précaire et comment elle conduit parfois à des situations de grande précarité ou de pauvreté qui existaient déjà avant la crise sanitaire et qui se sont accentuées avec elle.

Pour agrémenter votre écoute, vous retrouvez trois intermèdes musicaux: la nouvelle chanson du groupe Les Floxs, la guitare de notre cher membre Sebastien Tolosa Zoyo et un extrait de la première session live du Piz Palü Studio, feat. Kacimi.

Générique: Collectif du Feu de Dieu

Pour en savoir plus sur nos invité-es:

Retrouvez cet épisode et les précédents sur votre application de podcast préférée, ou sur la page du podcast.

C’est déjà la troisième édition du podcast de la Tragédie! Disponible ici même, ou sur votre app de podcasts préférée.

Cette semaine, sortons de l’Université pour nous tourner vers la Cité: on reçoit des structures qui se sont attelées, chacune à leur manière, à pallier des besoins de la population pendant le confinement! Vous entendrez des membres des scouts, Le Refuge Genève, et l’association Bongo Joe records!

Le tout assaisonné d’un morceau de Matheus Fonseca, et des vers déclamés par Pauline des Lectures Homériques. Et évidemment toujours ouvert par le fameux Collectif du Feu de Dieu.

Pour en savoir plus sur nos invité-es:

Le podcast de la Tragédie devient officiellement hebdomadaire! Disponible ici-même, ou sur votre app de podcasts préférée.

Ce jeudi, nous recevons quelques associations culturelles qui s’adaptent face à l’épidémie et repensent leurs activités d’un semi-confinement à l’autre: la Laituge, association d’improvisation de l’UNIGE, l’association Comédies musicales UNIGE (CoMu) et le Club de Débat.

Avec en bonus un extrait du spectacle de la Laituge au festival Fumigène, une reprise de Someone in the Crowd par la Comu issue de son spectacle Brode Way, ainsi qu’un morceau de nos ami-es de la Fanfare Revuelta, et toujours l’inénarrable Collectif du Feu de Dieu.

Pour en savoir plus sur nos super-ères invité-es:

Dans ce premier épisode improvisé, la Tragédie nous parle de l’impact de la pandémie sur les dynamiques associatives. Sylvain, Audray et Noé reçoivent Hugo de la CUAE, faîtière et syndicat étudiant, Anatole du TAFL, co-créateur du Decameron, le célèbre Discord du confinement, et Jonathan de Pousse-Pouce, association qui promeut le voyage alternatif.

Avec en bonus une lecture poétique d’Anatole, la folk douce de CharlYe, le Klezmer/Balkan de Tzupati Orchestra feat. DJ Olga Piuz, le duo clarinette et cor des Alpes de Cyam, et bien sûr, l’hymne tragédienne du collectif Du feu de Dieu!

Fermer le menu